Humanite Religion.FL12

De theopedia.fr
Aller à : navigation, rechercher


Toutes les religions sont des inventions des hommes.

L'homme est un "animal" religieux, et partout ou se trouve un homme se trouve au moins une religion.

  • Là on trouve le culte des morts,
  • là le culte du Soleil,
  • ici le culte de la mer,
  • ailleurs celui de la lune
  • ou encore celui du vent,
  • ou bien le culte d'une reine ou d'un roi
  • ou encore le culte d'une femme ou d'un homme
  • ici le culte d'un prophète et de ce qu'il a dit
  • ailleurs le culte d'un saint et de ce qu'il aurait dit


Toutes les religions sont une succession de regles:
  • fais ci!
  • fais pas ça!
  • aimes celui-là!
  • tues celui-ci!


Toutes les religions sont une tentative pathétique d'atteindre Dieu
  • toutes etablissent des regles pour atteindre Dieu,
  • toutes ressemblent à la construction répétée de la tour de Babel
  • Comme à Babel elles engendrent la division, puis les guerres, puis les génocides, puis la SHOA!


Toutes les religions sont nocives et éloignent l'homme de Dieu
  • Le seul chemin qui mène à Dieu passe par Jésus-Christ
  • Dieu se révèle à l'homme par son Esprit-Saint, qui nous amène à Jésus-Christ qui nous montre le Père!!!
Au temps marqué Dieu a traversé le Ciel, pour sauvé sa créature qui était perdue!!!


Etymologie du mot religion

Le mot religion est dérivé du latin "religio" qui signifie:

  • ce qui attache ou retient,
  • lien moral,
  • inquiétude de conscience,
  • scrupule

L'origine de "religio" est controversée depuis l'antiquité. Cicéron le dit venir de "relegere":

  • relire,
  • revoir avec soin,
  • rassembler

dans le sens de "considérer soigneusement les choses qui concernent le culte des dieux".


Plus tard, Tertullien et Lactance voient son origine dans "religare" (relier) pour désigner:

  • "le lien de piété qui unit à Dieu".

Initialement utilisé pour le christianisme, l'emploi du mot religion s'est progressivement étendu à toutes les formes de manifestation sociale en rapport avec le sacré.

Opposition entre religion et Christianisme

Comme il est possible de le lire plus bas sur les définitions que donnent de la religion les non croyants, il y a un probleme entre ce qu'en dit le monde et ce qu'en dit la Bible.

la religion

Le Christianisme comme les religions, parlent bien d'une relation verticale entre l'homme et une divinité, une puissance supérieure.

Toutes les religions, s'attachent à mettre en place une méthode pour élever l'homme vers la divinité, Il s'agit de:

  • traditions,
  • codes du comportement,
    • fais ceci, ou fais pas ça!,
    • manges ceci et pas ça,
    • va là bas mais pas ici...
  • dogmes
    • prières codifiées
    • litanies

Tout cela est centré sur l'homme et c'est l'homme qui essait de se relier a ce qui est au dessus de lui.

La religion c'est une nouvelle tour de babel, allons voir Dieu...

Le Christianisme

Le Christianisme n'est pas une religion, c'est une révélation.

Certes, les hommes sont les hommes et ils cherchent toujours à se faire un dieu a leur image.

Les Chrétiens sont aussi des hommes et certains d'entre eux ont pervertis cette sainte révélation pour la codifier en faisant Dieu à leur image!

Ils ont essayer d'établir des méthodes, des rythes des traditions, des dogmes, pour se relier à Dieu, se relier a lui par des pratiques humaines.

Or nous ne pouvons pas nous approcher de Dieu avec nos proprs forces

car

Dieu est Grand, Saint, Miséricordieux, Saint, Amour, Saint, Juste.

Ce ne sont pas nos mérites qui nous permettent de s'approcher de Dieu;

  • Lire tous les jours la bible,
  • Faire 5 prières par jour,
  • Aller a l'eglise tous les dimanche,
  • Donner l'aumone,
  • Ne pas manger de porc,
  • Aller a La mecque,
  • Aller a Lourdes,
  • Aller à Jérusalem,
  • S'immoler comme martyre,
  • Se faire exploser comme martyre,
  • Faire le bien,
  • ...

L'homme peut s'épuiser toute sa vie a gagner le ciel en vain!'

Dieu est Saint, alors que l'homme ne l'est pas!, l'homme est pécheur!

Si Dieu ne fait rien pour l'homme, son destin irrévocable et juste sera l'enfer!!!

Le Christianisme, est l'Evangile de Jésus-Christ.

Il consiste pour Dieu à descendre l'échelle, par l'incarnation de Jésus-Christ, pour nous rencontrer, nous pécheurs, au barreau le plus bas et nous amener avec lui en haut de l'échelle.

religion VS l'Evangile de Jésus-Christ, le Christianime

  • La religion est l'oeuvre de l'homme MAIS l'Évangile est le don de Dieu
  • La religion, c'est ce que l'homme fait pour Dieu MAIS l'Évangile, c'est ce que Dieu a fait pour l'homme.
  • La religion, c'est l'homme en quête de Dieu MAIS l'Évangile, c'est Dieu qui cherche l'homme.
  • La religion consiste pour l'homme à grimper l'échelle de sa propre justice avec l'espoir de rencontrer Dieu au dernier barreau.
  • La religion est bonne volonté MAIS l'Évangile est Bonne Nouvelle.
  • La religion laisse l'homme tel qu'il est MAIS l'Évangile prend l'homme tel qu'il est et en fait ce qu'il doit être.
La religion enseigne des oeuvres; le christianisme enseigne la foi en Jésus-Christ!

Nicodème, qui était venu voir Jésus de nuit, était un homme religieux et très pieux, mais Jésus lui a dit : "Il faut que vous naissiez de nouveau".

Avant sa conversion, Paul était un religieux, un imam, un pharisien très strict[1]

  • "Ma vie, dès les premiers temps de ma jeunesse, est connue de tous les Juifs, puisqu’elle s’est passée à Jérusalem, au milieu de ma nation. Ils savent depuis longtemps, s’ils veulent le déclarer, que j’ai vécu en pharisien, selon la secte la plus rigide de notre religion".

Paul avait une religion, mais il n’était pas sauvé jusqu’à ce qu’il rencontre l’auteur du salut sur la route de Damas.

La religion en elle-même ne peut sauver personne.
  • Les Babyloniens avaient une religion, les Grecs avaient une religion, les gens qui ont vécu au temps de Jésus et de Paul avaient une religion, mais ils avaient tous besoin de l’Évangile.
  • Aujourd’hui, dans les pays soi-disant chrétiens, des millions de personnes sont seulement religieuses, mais elles ne connaissent rien du véritable salut. Elles suivent des pratiques religieuses mais pas Jésus-Christ (traditions, discutions, pelerinages, sacrements,...)
  • Aujourd'hui, des millions de musulmans, sont seulement religieux, ils sont soumis à des textes, attachés à des pratiques humaines, MAIS il ne connaissent pas Dieu! (Coran, madhhab, fiqh, hadiths,...)
  • Aujourd'hui, des millions de juifs, sont seulement religieux, ils ont laissés l'autorité de textes sacrés et révélés au profit de discussions d'hommes religieux, qu'ils discutent leurs vies durant (talmud, mishna, cabale,...)
  • Aujourd'hui, des centaines de millions d'hommes et de femmes, sont assis dans les ténèbres et ne connaissent pas Dieu.
  • Aujourd'hui, le pays le plus Chrétien au monde, en nombre de Chrétiens[2], c'est la CHINE[3]!?...

click ici, pour voire en images l'Eglise de Chine

Quelqu’un a dit : « Le Christ est venu pour sauver les hommes de deux choses : du péché et de la religion. » 

Le monde appartient à satan!

Le grand mensonge que le diable a vendu aux hommes, c'est que pour etre sauvés de l'enfer les gens devaient devenir religieux!
  • Ces hommes et ces femmes sont religieux, mais pas sauvés!
  • Ces hommes et ces femmes sont satisfaits de leurs oeuvres MAIS ils rejetent l’œuvre de Jésus-Christ, qui est le seul salut proposé par Dieu lui-meme!

Definitions donnée par le monde des non croyants

Articles donnés par des athés

Une courte définition

La religion est l'ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l'être humain avec le sacré ou la divinité.

Une religion particulière est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants :

  • dogmes,
  • livres sacrés,
  • rites,
  • cultes,
  • sacrements,
  • prescriptions en matière de morale,
  • interdits,
  • organisation, etc.

La plupart des religions se sont développées à partir d'une révélation s'appuyant sur:

  • l'histoire exemplaire d'un peuple,
  • l'histoire exemplaire d'un prophète ou,
  • l'histoire exemplaire d'un sage

qui a enseigné un idéal de vie.

La religion peut être définie par ses trois grandes caractéristiques :

  1. Les croyances et les pratiques religieuses
  2. Le sentiment religieux ou la foi
  3. L'union dans une même communauté de ceux qui partagent une même foi.

L'étude des religions, disparues ou existantes, montre le caractère universel de ce phénomène et une très grande variété dans les doctrines et les pratiques rituelles. On distingue généralement les religions dites primitives ou animistes, les religions orientales (hindouisme, bouddhisme, shintoïsme, confucianisme, taoïsme…) et les religions monothéistes issues de la Bible (judaïsme, christianisme, islam), le christianisme ayant lui-même donné naissance à plusieurs religions ou Eglises chrétiennes (catholique, orthodoxes, protestantes, évangélique…)

Le sacré

La conscience et la perception du sacré sont des constantes des religions et en constituent le cœur.

Les principales composantes du sacré sont :

  • La crainte de la puissance infinie, de ce que l'on ne peut aborder qu'avec précaution, d'où un rituel d'approche. Cette crainte est à l'origine du respect religieux et de la vénération.
  • Le mystère de l'inconnaissable, de l'inexplicable, du transcendant.
  • Le pouvoir des objets ou symboles religieux et les interdits qui y sont associés.

La foi

On peut voir dans la foi la conséquence du sentiment de finitude de l'homme et de dépendance par rapport à une force qui le dépasse et à laquelle il se soumet. La foi a trait à des principes essentiels, mystérieux et inaccessibles à la raison et prétend connaître la Vérité sur le "Qui?" et le "Pourquoi?" des choses. Elle engage l'être dans sa totalité vis à vis de ce qui reste un mystère. C'est la raison pour laquelle il est illusoire d'essayer de convaincre un croyant (adulte) de ne plus croire ou de changer de religion. Seul un processus de maturation personnel et intérieur (pouvant être alimenté par des connaissances ou des échanges avec le monde extérieur), peut conduire un croyant à évoluer.


Notes et Références

  1. comme il en a lui-même rendu témoignage devant Agrippa lorsqu’il a dit dans Actes 26 :4-5
  2. c'est à dire, vraiment Chrétien, un homme ou une femme qui a donné sa vie à Jésus-Christ et qui suit son berger partout ou il va
  3. plus de 100 millions de vrais chrétiens