Jesus-Christ Blood.FL3

De theopedia.fr
Aller à : navigation, rechercher


Sans effusion de sang, il n'y a pas de pardon... Une phrase terrible, mais une solution pleine de grace et d'amour de la part de Dieu!

Jésus-Christ a souffert, il est mort pour moi!...

Le Principe d'equilibre et de réparation

Dieu est Saint et a par nature des exigences saintes!
  • Par exemple, lui seul peut donner la vie ou la reprendre.
  • Comme Dieu, nous donne des directives parfaites, toutes transgression amène une déviation, un raté, par rapport au plan initial parfait de Dieu pour nous (c'est le péché, le but est manqué!...)
  • Parceque le Plan de Dieu est parfait, tout déviation par rapport à son plan doit etre réparée. Ce qui est tordu doit etre redressé. Celui qui a subit un tort doit etre dédommagé
    • C'est le fameux et mal connu, oeil pour oeil, dent pour dent, cheveux pour cheveux. Cela ne veut pas dire que si par accident je te casse une dent, tu dois en retour m'en casser une, mais tu dois me dédommager (par exemple me payer un joli et très cher implant)
  • Si le sang innoncent a été répandu, la terre doit alors etre purifiée et le sang de celui qui l'a repandu doit etre versé. Vie pour vie! Seulement Dieu peut reprendre la vie!
    • Combien de sang innocent a-t-il été répandu?
    • Combien ce sang crie aujourd'hui justice...

Le sang appartient à Dieu

Le sang DAM représente l'âme NEFESH vivante RRAIA.
  • C'est Dieu qui donne la vie.
  • Donc Dieu est le propriétaire de cette vie et nul autre que Dieu ne peut ôter la vie.
  • Genèse 2:7. L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant.
וייצר יהוה אלהים את האדם עפר מן האדמה ויפח באפיו נשמת חיים ויהי האדם לנפש חיה׃

Le sang représente la vie

Le sang représente la vie, qui appartient à Dieu et que celui-ci réclame comme son bien propre. 
  • Seul Dieu peut répandre le sang

le sang est injustement répandu la première fois dans Gn4, par K1...

  • Genèse 9:5. Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes, je le redemanderai à tout animal; et je redemanderai l'âme de l'homme à l'homme, à l'homme qui est son frère.

Il le réclame d’ailleurs, en principe, non seulement au meurtrier volontaire, mais aussi à celui qui est involontairement (Nb 35.16ss) ou indirectement (Ez 3.16-20; 33.1-6) responsable d’une effusion de sang.

C’est dans ce cadre qu’intervient la figure du rédempteur (hébreu go’el, voir rédemption*) ou vengeur du sang (Nb 35.9ss; Dt 19.6; 2S 14.11), le plus proche parent de la victime, qui a le droit et le devoir d’offrir compensation pour le sang de la victime, de le couvrir en quelque sorte (cf. Gn 37.26; Ez 24.7; Jb 16.18) en versant à son tour le sang du coupable, du moins dans les limites que lui prescrit la loi (Gn 9.6; Nb 35.16ss, 31ss; noter la nécessité d’un rituel substitutif en cas de meurtre dont l’auteur est inconnu, selon Dt 21.1-9).

  • Exode 21:23-25 Mais s'il y a un accident, tu donneras vie pour vie, [24] oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, [25] brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.

Le sang d'Abel : la vengeance

Le sang fait son apparition dans les Écritures avec le récit du meurtre d’Abel, Abel étant lui-même présenté comme l’auteur du premier sacrifice animal (Gn 4.1-11).

Le sang d’Abel, versé par son frère Caïn, crie vers Dieu pour réclamer vengeance (cf. Jb 16.18s).

L’épître aux Hébreux lui oppose le sang de Jésus qui parle mieux, plus fort, et a plus de valeur que celui d’Abel.

  • Hébreux 12:24. … Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.

Interdit alimentaire

Le sang est l’objet d’un interdit alimentaire (cf. 2S 23.17) que la loi énonce à maintes reprises et qu’elle motive diversement (Lv 17.10ss; Dt 12.16, 23), l’associant à l’occasion à la graisse comme portion de l’animal réservée à Dieu (Lv 3.17; 7.25ss; cf. Ex 23.18; 2S 1.22; Es 1.11; 34.6s; Ez 44.7, 15; Ps 50.13). Dans certains cas il semble que tout sang d’animal abattu revienne à Dieu en s’écoulant et constitue ainsi un sacrifice (Jg 6.20; 13.19; 1S 6.14), dans d’autres l’abattage profane est soigneusement distingué du sacrifice (Lv 17.12s; Dt 12.23s). La Genèse fait remonter l’interdiction de manger le sang à Noé (Gn 9.4-6), c’est-à-dire avant même l’institution de la circoncision* (Gn 17).

Moyen de communier avec Dieu dans l'AT

Que l'on ait répandu le sang ou simplement insulté quelqu'un, le plus petit des péché nous fait pécher contre toute la loi.
Dans les relations humaines la transgression de la loi la plus grave et d'ôter la vie a son prochain.
La loi est faite pour les injustes, et donc tant que Jésus-Christ n'est pas entré dans notre vie, nous sommes jugés par la loi.
  • Ésaïe 1:15. Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas: Vos mains sont pleines de sang.

La rupture de la communion avec Dieu amène a la mort. C'est ce qui est arrive a Adam.

Le seul moyen que Dieu nous donne pour rétablir la communication, c'est de faire un troc vie pour vie.

sacrifice de péché

Dans le sacrifice pour le péché, c’est par le sang que s’effectue l’expiation* qui sauve la vie du pécheur (Lv 17.11; cf. Hé 9.7, 12s, 22s, 25; 10.4; 13.11).

  • Lévitique 17:11. Car l'âme de la chair est dans le sang. Je vous l'ai donné sur l'autel, afin qu'il servît d'expiation pour vos âmes, car c'est par l'âme que le sang fait l'expiation.

Le terme qui fait pendant à DAM pour définir l’équivalence « sang = vie » n’est pas le mot RRAIM, qui est le plus couramment rendu par vie, mais NEPHESH (Lv 17.11, 14; Dt 12.23), qu’on a longtemps traduit par « âme » et qu’on pourrait aussi bien rendre par « être » (cf. Gn 1.20n). En Ez 3.16ss; 33.1ss, NEPHESH et dam sont presque interchangeables — à ceci près qu’on parle de néphesh pour la vie sauve et de dam, de sang, pour la vie perdue. Malgré sa couleur, il lave; bien qu’il puisse rendre impur, il purifie (Lv 14.4ss, 14, 25, 49ss; cf. Ex 29.20s; voir aussi 1Jn 1.7; Ap 1.5n; 7.14) — d’un péché ou d’une impureté qui, d’ailleurs, est occasionnellement figuré par la couleur du sang (Es 1.18).

faire alliance

  • Exode 24:8 Moïse prit le sang, et il le répandit sur le peuple, en disant: Voici le sang de l'alliance que l'Eternel a faite avec vous selon toutes ces paroles.

Par ailleurs, le sang de l’alliance* (Ex 24.8; cf. Mc 14.24//; 1Co 11.25; Hé 13.20) semble avoir une fonction d’authentification ou de validation dans la conclusion des traités (Ex 24.3ss; Hé 9.18ss) où, selon l’ambiguïté foncière de son symbolisme, il peut signifier aussi bien le lien qui unit désormais la vie des parties concernées (cf. Za 9.11) que la peine de mort encourue en cas de violation de l’alliance (cf. l’autre rite consistant à couper en deux les animaux sacrifiés et à passer au milieu, selon Gn 15.10, 17; Jr 34.18ns). Genèse 15:10 ; 15:17 Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l'un vis-à-vis de l'autre; mais il ne partagea point les oiseaux. ... [17] Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés.

Le sang de Jésus-Christ

Moyen d'être réconcilier avec Dieu

  • Colossiens 1:20. Dieu a voulu par Jésus-Christ réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

Sacrifice de péché

Rédemption éternelle

  • Hébreux 9:11-12 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création ; 12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.

Purifie toujours de tout péché

  • 1 Jean 1:7-9 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

Offert une fois pour toute pour toute l'humanité présente, passée et avenir

  • Hébreux 9:22-28Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon. [23] Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des sacrifices plus excellents que ceux-là. [24] Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu. [25] Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger; [26] autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice. [27] Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, [28] de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.

Une alliance plus excellente

Sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek et non d'Aaron

  • Hébreux 7:18-22 Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, - [19] car la loi n'a rien amené à la perfection, -et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. [20] Et, comme cela n'a pas eu lieu sans serment, [21] car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l'est devenu avec serment par celui qui lui a dit: Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas: Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek. - [22]

Jésus est par cela même le garant d'une alliance plus excellente.

Établie sur de meilleures promesses

  • Hébreux 8:6-10 Mais maintenant il a obtenu un ministère d'autant supérieur qu'il est le médiateur d'une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. [7] En effet, si la première alliance avait été sans défaut, il n'aurait pas été question de la remplacer par une seconde. [8] Car c'est avec l'expression d'un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle, [9] Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Egypte; Car ils n'ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d'eux, dit le Seigneur. [10] Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
  • 1 Corinthiens 11:25 De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Moyen de devenir enfant de Dieu

  • Romains 8:15-16 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! [16] L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Moyen de régner avec Dieu

  • Romains 8:28-30 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. [29] Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. [30] Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.
  • Éphésiens 2:5-6 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ c'est par grâce que vous êtes sauvés); [6] il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,

Moyen de vivre pour l'eternité avec Dieu : L'esprit, l'eau et le sang

  • 1 Jean 5:6-14 C'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang; non avec l'eau seulement, mais avec l'eau et avec le sang; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité. [7] Car il y en a trois qui rendent témoignage: [8] l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord. [9] Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu'il a rendu témoignage à son Fils. [10] Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. [11] Et voici ce témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. [12] Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. [13] Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. [14] Nous avons auprès de lui cette assurance, que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute.

l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois sont d'accord

Eau

Symbole de la parole de Dieu, du Saint esprit, mais aussi de la vie, de la repentance.

Le baptême d'eau de Jean-Baptiste était le baptême de la repentance, de la transformation de l'intelligence, qui débouche sur une transformation du comportement.

La parole de Dieu, qui n'est pas lu avec le filtre de Christ, demeure morte.

Lorsqu’elle est lue à la lumière de l'amour de Jésus-Christ, alors, elle fait naitre la foi vivante, et révèle la vérité par le Saint-Esprit.

sang

Symbole de le mort, mais aussi de la vie. Le sang de Jésus-Christ répandu à la croix permet l'expiation, c'est-à-dire le pardon de nos péchés. Le baptême d'eau en Jésus-Christ est le baptême du converti, il scelle publiquement notre salut, déjà acquis par la foi, le jour ou le croyant a accepté le sacrifice de Jésus-Christ pour lui.

Esprit

Symbolisé par l'huile. L'esprit de Dieu, appelé aussi l'esprit de Jésus-Christ, vient habité chez le croyant, qui s'est repenti (la repentance-l'eau), puis a accepté le sang de Jésus versé pour lui (la conversion-le sang).

c'est la nouvelle naissance, la régénération par le Saint-esprit.
Le baptême du saint esprit est lui décrit dans le livre des actes.

Conclusion

Le sang de Jésus est le bien le plus précieux de l'humanité.

Dieu a donné à cette humanité déchue et perdue, destinée à la mort, son fils Jésus-Christ.

Le sang de Jésus-Christ qui a coulé à la croix, a :

le pouvoir de nous réconcilier avec Dieu

c'est l'expiation de nos péchés, autrement dit le pardon de nos fautes. Le troc Vie pour Vie, sang pour sang.

Sauf qu'il ne s'agit pas là du sang d'un bœuf ou d'un agneau, c'est le sang de Dieu.

Nous sommes justifié, déclaré justes par Dieu. Lorsque nous acceptons le sacrifice de Jésus-Christ, alors nos péchés sont effacés.

le pouvoir de faire de nous les enfants de Dieu

C'est la nouvelle naissance. Le saint-esprit vient habité en nous, et nous devenons les enfants légitimes de Dieu

le pouvoir de faire de nous des princes et des princesses

Nous régnons alors avec Jésus-Christ. Toute la puissance du diable est maintenant sous nos pieds.
  • Romains 16:20 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!

Le pouvoir de nous donner la vie éternelle

Nous avons perdu la vie à cause de la désobéissance d'Adam et nous l'avons retrouvé à cause de l'obéissance de Jésus-Christ.

  • 1 Corinthiens 15:22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,
  • Hébreux 5:7-10 C'est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, [8] a appris, bien qu'il fût Fils, l'obéissance par les choses qu'il a souffertes, [9] et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel, [10] Dieu l'ayant déclaré souverain sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek.

Cette alliance est suprême, exclusive et redoutable

  • Hébreux 2:3-4 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu, [4] Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté.

C'est pour cela que Paul reprends vivement les premiers chrétiens juifs qui veulent se remettre sous la loi. Ils prennent le risque d'être déchu de la grâce. Dieu est avec nous, laissons nous faire, laissons nous aujourd'hui touché par le sang de Jésus-Christ

  • Romains 8:31-34 Que dirons-nous donc à l'égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? [32] Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? [33] Qui accusera les élus de Dieu? C'est Dieu qui justifie! [34] Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous!

Notes et références


Bibliographie

Autour du texte

Commentaires

= Liens externes =