Jesus-Christ Law.FL3

De theopedia.fr
Aller à : navigation, rechercher


Jésus le Messie n'est pas venu abolir la loi de son vivant, il est venu l'accomplir!
Par sa mort, la loi devenue morte et sans effet a été abolie et remplacée par la grâce[1]. 
  • Il ne sera pas retranché un seul iota de l'écriture jusqu'à ce que toutes les prophéties soient toutes accomplies.
  • La première prophétie accomplie est Gn3:15, le second Adam, le fils de l'homme qui vient racheter l'humanité, la dernière est celle de la fin du monde et de tout ce qu'il contient[2]

Esaïe 61:1 L’esprit du Seigneur DIEU est sur moi. Oui, il m’a consacré pour apporter une bonne nouvelle aux pauvres. Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour annoncer aux déportés: «Vous êtes libres!», et à ceux qui sont en prison: «Vous allez revoir la lumière du jour.»

Quelle est l'oeuvre du messie?

L'Abolition de la Loi

Le Messie est venu pour accomplir parfaitement la Loi, mais aussi pour abroger une alliance ancienne déclarée imparfaite, pour instaurer une alliance nouvelle, et pas seulement renouvelée.

Voici ce que déclare l'épître aux Hébreux :

Hébreux 7:11-22 "Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, car c'est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, qu'était-il encore besoin qu'il parût un autre sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek, et non selon l'ordre d'Aaron ? Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi. En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel : car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce. Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek, institué, non d'après la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable ; car ce témoignage lui est rendu : Tu es sacrificateur pour toujours selon l'ordre de Melchisédek. Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, car la loi n'a rien amené à la perfection, et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. Et, comme cela n'a pas eu lieu sans serment,car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l'est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur pour toujours, selon l'ordre de Melchisédek, Jésus est par cela même le garant d'une alliance plus excellente"

Ce passage extrêmement important règle la question de la nouvelle alliance.

Substitution du sacerdoce Lévitique par le sacerdoce universel

ATTENTION! L'Eglise ne se substitue pas à Israel! L'Eglise se substitue au clergé[3], aux sacrificateurs, les pretres de l'époque!

Notez qu'il s'adresse en priorité aux Hébreux, c'est-à-dire aux Juifs, qui avaient besoin de comprendre et d'accepter :

  • Que le sacerdoce, fondement de la Loi, a changé. On est passé du sacerdoce Lévitique au sacerdoce universel, selon l'ordre de Melchisédek.
  • Que, par conséquence, la Loi a changé. L'ancienne Loi est même qualifiée "loi d'une ordonnance charnelle," opposée à la nouvelle, animée de la puissance d'une vie impérissable.
  • Que l'ordonnance antérieure a été abolie, à cause de son impuissance et de son inutilité, et qu'une meilleure espérance a été introduite.
  • Que le nouveau Souverain Sacrificateur, Jésus, est le garant d'une alliance plus excellente.

Certains Chrétiens[4] prétendent que ce changement n'affecte que la manière dont on est sauvé, sans rien enlever au reste de la Loi.

Ainsi, préconisent-ils de continuer à observer certains "articles de la loi". Par exemple les 10 commandements, ou en particulier le Shabat, ou les fêtes...

MAIS CA, CE N'EST PAS L'EVANGILE DE CHRIST!

La Loi est une et indivisible et comporte 613 commandements

Cependant, il est clair ici que le fondement même de la Loi, c'est-à-dire le sacerdoce Lévitique, avec le Temple et les sacrifices, ayant disparu, nécessairement aussi il y a un changement de Loi !

Tout est nouveau sous cette nouvelle alliance : le Temple, le Sacrifice, le sacerdoce et la Loi.
La Loi forme un tout. L'observer en partie, c'est ne pas l'observer du tout.
  • Jacques affirme que "celui qui observe toute la loi, mais qui pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous" (Jacques 2:10).
  • Moise affirme la meme chose à de tres nombreuse reprises dans la Tora (pentatuque), par exemple Deutéronome 6:2, Deutéronome 8:1, Deutéronome 11:22,Deutéronome 13:18, Deutéronome 15:5, Deutéronome 19:9, Deutéronome 28:1, Deutéronome 28:15, Deutéronome 30:8...
Il ne s'agit plus d'obéir à la Loi ou à une partie de la Loi, même de cœur, mais de marcher en Jésus par la puissance d'une Vie impérissable !

Le mystère de l'Eglise qui se substitue non pas à Israel, mais à l'ordre des sacrificateurs

Le Seigneur avait exclusivement réservé à Israël la révélation de la Loi.

Mais avec la venue de Jésus-Christ, Dieu révèle un grand mystère[5] resté caché depuis la création du monde.

Ce mystère, c’est que tous les hommes, Juifs et païens, sont à présent appelés à entrer dans une nouvelle alliance avec Dieu, par la foi en Jésus-Christ.

Un seul corps, une seule Eglise, pour tous les Messianiques (Chrétiens) de la terre

En Lui, Il n'y a pas de préférences, Juifs et non Juifs, ont tous le même accès auprès du Père, dans un même Esprit.
  • Les païens sont devenus co-héritiers de Dieu.
  • Ils forment avec les Juifs convertis[6] à Jésus un même corps.
  • Ils participent à la même promesse en Jésus-Christ, par l’Evangile.

Cette nouvelle alliance, meilleure que l’ancienne, et fondée sur de meilleures promesses, a été scellée dans le précieux sang de Jésus-Christ.

Christ est devenu notre paix. 

De ceux qui étaient autrefois ennemis, Juifs et païens, il n’en a fait qu’un seul corps, une seule église!

Il a renversé le mur de séparation, l’inimitié, non pas pour faire entrer les païens dans le peuple Juif, mais pour créer en Lui-même avec les deux, un seul homme nouveau. 
Il les a réconciliés avec Dieu par la Croix, en détruisant par elle l’inimitié.
Par Sa chair offerte à la Croix pour le salut du monde, Christ a anéanti la Loi des ordonnances dans ses prescriptions.

En Christ, pour les Juifs comme pour les païens[7], il y a un seul corps, un seul Esprit, une seule espérance, un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous.

Ce corps unique forme l’Eglise de Jésus-Christ, dont Il est la Tête.
C’est pourquoi Dieu veut à présent faire paraître devant Lui cette Eglise glorieuse, sans ride, ni tache, ni rien de semblable.

Cette Eglise parfaite doit manifester la nature même de Jésus.

  • C’est l’aboutissement du plan parfait de Dieu, tel qu’il était dès le commencement.
  • Cette Eglise est la seule qui puisse rendre à Dieu, par l’Esprit, un culte qui Lui soit agréable.
  • Elle ne met plus sa confiance dans la chair, mais marche par l’Esprit, puisque l’Esprit de Dieu demeure en elle.

Une Nouvelle Alliance plus excellente que la première

Les Israélites pouvaient se confier dans la chair, car ils étaient le seul peuple choisi par Dieu, parmi tous les peuples de la terre, pour recevoir la révélation divine. C’est pourquoi ils devaient absolument veiller à la pureté de la race, afin de ne pas mêler la race sainte aux fils de la rébellion, les Gentils[8]. Les conversions au judaïsme n’étaient pas recherchées, et celles qui se faisaient étaient soigneusement contrôlées.

L’apôtre Paul dit lui-même que si quelque autre croyait pouvoir se confier dans la chair, il le pouvait bien davantage, lui;

  • circoncis le huitième jour,
  • de la race d’Israël,
  • de la tribu de Benjamin,
  • Hébreu né d’Hébreux ; quant à la Loi,
  • pharisien ; quant au zèle,
  • persécuteur de l’Eglise ;

irréprochable, à l’égard de la justice de la Loi.

Mais Paul ajoute aussitôt que:

  • ces choses, qui étaient pour lui des gains, il les a regardées comme une perte, à cause de Christ.
  • Il a même regardé toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ, son Seigneur, pour lequel il a renoncé à tout.
  • Ayant renoncé à tout, il a donc renoncé à tous les privilèges de sa condition de Juif, selon la chair, pour pouvoir gagner Christ.

Cela signifie clairement qu’il n’aurait pu gagner Christ s’Il n’avait pas renoncé à sa condition de Juif.

Paul a considéré comme une perte le fait d’être un Israélite selon la chair. Comment ne pas suivre son exemple ?

Il était indispensable que Paul renonce à tout ce qui faisait sa gloire dans l’ancienne alliance, afin de connaître Christ, et la puissance de Sa résurrection, et la communion de Ses souffrances.

  • Pourtant, Israël, dans son ensemble, n’a pas encore renoncé à sa judaïcité, pour reconnaître en Jésus-Christ son Messie.
  • Il n’a pas discerné que la Loi ne lui avait été donnée que pour un temps.
  • Au lieu de laisser la Loi le convaincre de péché, le peuple d’Israël est resté attaché à la lettre qui tue.
  • Israel s'est enorgueilli de la mission que Dieu lui a confier [9] au lieu de la réaliser!
  • Israel s'est enfermé dans une rebellion et une religiosité qu'a n'a d'égal que l'islam?!...

La rebellion d'Israel, son endurcicement ancré dans sa reliosité

Ayant rejeté le Messie, Israël s’est endurci, et a chuté. Cependant, par sa chute, le salut est devenu accessible aux païens. L’ouverture du salut par la foi à ceux qui étaient auparavant sans Dieu et sans espérance dans le monde devait exciter la jalousie des Juifs. Mais, jusqu’à ce jour, la plupart ont persévéré dans l’incrédulité.

Une partie d’Israël est ainsi tombée dans l’endurcissement, nous dit l’apôtre Paul, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée dans le salut[10]. Alors tout Israël sera sauvé. Cependant, cette totalité ne représentera qu’un faible reste. La Bible dit que même si le nombre des enfants d’Israël était comme le sable de la mer, un reste seulement sera sauvé.

En effet, les Juifs doivent encore traverser une grande tribulation, jusqu’à ce qu’ils reconnaissent enfin celui qu’ils ont percé, Jésus le Messie.
  • Jusqu’à ce jour le même voile demeure, quand un juif fait la lecture de l’Ancien Testament.
  • Ce voile ne se lève pas, parce que c’est en Christ qu’il disparaît[11]  ?

La postérité d'Abraham

Les enfants de la promesse, la postérité d’Abraham, n'est pas exclusivement formée par Israel, bien au contraire.

  • Aujourd'hui, tout juif qui n'accepte pas la Seigneurie de Jésus-Christ le Messie d'Israal ira en enfer, comme n'importe quel autre payen!
  • Aujourd'hui, n'importe quel payen, qui accepte la Seigneurie de Jésus-Christ devient par la foi, héritier de la promesse faite à Abraham.
  • Abraham a été déclaré le père de la foi, afin d’être le père de tous ceux qui auraient foi en Jésus-Christ.

L’apôtre Paul affirme que le Juif;

  • c’est celui qui l’est intérieurement.
  • La vraie circoncision n’est donc pas celle qui est visible dans la chair.
  • C’est la circoncision du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre.
  • Quand un païen, incirconcis, fait naturellement ce que prescrit la Loi, il montre par là que l’œuvre de la Loi est inscrite dans son cœur.
La circoncision physique n’est utile que pour celui qui met en pratique toute la Loi.

La nécessité de la nouvelle naissance

  • Comme nul homme, Juif ou païen, n’est naturellement capable d’observer toute la Loi, la circoncision[12] devient dès lors incirconcision.
  • Un Juif, circoncis, qui n’observe pas toute la Loi, n’est pas meilleur devant Dieu qu’un païen, incirconcis, qui ne connaît pas la Loi et ne l’observe pas non plus.
La foi en Jésus-Christ nous fait passer par une nouvelle naissance.
  • L’ancienne nature de péché, qui rendait la Loi sans force, disparaît dans la mort de Jésus-Christ.
  • Quand Il est mort, nous sommes morts avec Lui. Notre viel homme a été crucifié avec Christ!
  • Quand Il est ressuscité, nous naissons de nouveau en Lui.
  • Il est le premier né d'entre les morts, et nous ressucite nous aussi pour la vie Eternelle.
  • Dieu inscrit alors Sa Loi dans le cœur de Ses enfants.
  • Il leur donne Son Esprit Saint,
  • Il rends enfin cet Homme né de nouveau, né de l'Esprit, capable de marcher selon l’Esprit, c’est-à-dire d’obéir à Dieu par la foi en Jésus.


La circoncision du coeur

Pour l'Homme nouveau, ressussité d'entre les morts, par l'Esprit de Vie, donné par Jésus-Christ à la conversion:

  • La circoncision physique devient inutile, pour les Juifs comme pour les païens, car le cœur a été circoncis.
  • Dieu est satisfait.
  • Christ est la fin de la Loi, pour la justification de tous ceux qui croient.

C’est en Lui que tous ceux qui croient ont été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans la crucifixion de notre vieille nature à la croix avec Christ.

La Loi du péché et de la mort n'a plus d'effet sur le Chrétien

  • Aucun des articles de la loi n'a d'effet sur le Chrétien, y compris les 10 commandements qui font partie de la loi!
  • Christ a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient, c’est-à-dire la Loi de Moïse.
  • Cette Loi, qui subsistait contre nous, Il l’a détruite en la clouant à la Croix.

Cette Loi, avec:

  • toutes ses ordonnances, au sujet du manger et du boire,
  • toutes les fêtes, les nouvelles lunes et les sabbats,
  • toutes les codifications de la vie civile
  • toutes les codifications morales (les 10 commandements)

n'était que l’ombre des choses à venir.

L'Homme nouveau, le Chrétien est complètement affranchis de l’obligation de mettre en pratique les commandements de la Loi de Moïse!

L'Homme nouveau, le Chrétien marche par l'Esprit, il obéit à la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ!

La Loi n'a plus d'effet sur l'Homme nouveau car le vieil homme est MORT

À présent, nous sommes, Juifs et païens, morts en Christ à la chair, au monde et à la Loi.

Par la foi en Jésus-Christ, à la soumission à son Esprit:

  • Dieu nous rend capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’Esprit.
  • Nous, tous les Chrétiens, devenons les nouveaux sacrificateurs, les nouveaux pretres

La ministère de la Loi de Moise

Le Ministère de la Loi, c'est le but, le fonctionnement de la Loi.

  • Le ministère de la Loi a été un ministère de la mort[13], gravé avec des lettres sur des tables de pierre.
  • Le ministère de la Loi a été un ministère de la condamnation.
  • Le ministère de la Loi était passager!

La ministère de la L'Evangile de Jésus-Christ

Si le ministère de la Loi a été glorieux, le ministère de l’Evangile est bien plus glorieux

  • Le ministère de l’Evangile, gravé dans les cœurs,
  • Le ministère de l’Evangile, est le ministère de la vie éternelle.
  • Le ministère de l’Evangile est celui de la justice de Dieu.
  • Le ministère de l’Evangile est permanent!

Christ, pleinement Christ, seulement Christ!

  • L’apôtre Paul déclare à plusieurs reprises que nous avons tout pleinement en Christ.
  • Il n’y a plus, dans le corps de Christ, ni Grec ni Juif.
  • Christ est tout et en tous.
  • L'evangile des Galates était Jésus-Christ[14]
  • L'Evangile de Jésus-Christ, celui préché par Paul, c'est Jésus-Christ, seul, Jésus-Christ suffisant, Jésus-Christ et c'est tout.

La loi abolie par Yeshoua Hamashiah (prononcé HAMASHIARR)

Mauvaise traduction litterale

Traduction eronnée de λύσῃ par Louis Segond

Fausse doctrine tirée de la mauvaise traduction de la bible LSG de Mt 5:19:

  • Mt 5:19 Louis Segond Bible (1910) Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
  • Mt 5:19 - Darby Bible (1859 / 1880) Quiconque donc aura supprimé l'un de ces plus petits commandements et aura enseigné ainsi les hommes, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; et quiconque l'aura pratiqué et enseigné, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.
  • Mt 5:19 - Martin Bible (1744) Celui donc qui aura violé l'un de ces petits commandements, et qui aura enseigné ainsi les hommes, sera tenu le plus petit au Royaume des cieux; mais celui qui les aura faits et enseignés, sera tenu grand au Royaume des cieux.

Le verbe traduit par LSG comme « supprimera » est le verbe grec λύσῃ qui signifie; transgresser, perdre, detruire

>signification de λύσῃ<

Il n'est pas du tout question de supprimer mais de transgresser, perdre, detruire. L'idée est de ne pas obéir, ne pas suivre le plus petit de ces commandements.

Contexte littéraire

Ce verset est à mettre en relation avec ceux-ci:

Le plus petit de celui qui a été accepté dans le royaume de Dieu, qui est donc considéré sans péché[15], puisqu'il aura accepté le sacrifice de Christ est plus grand que le plus grand des fils des hommes qui est encore sous la loi[16].

A ce moment, quand Jésus-Christ parle, la loi n'a pas encore été accomplie, et chacun meurt dans ses péché, même le plus grand et le plus parfait des hommes sous la loi, comme Jean-Baptiste.
  • Matthieu 11:11 Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.


Ces deux versets démontrent à quel point il est difficile de suivre la loi. C'est impossible aux hommes!

Et que dire des précisions apportées par Jésus-Christ lui même concernant l'assassinat, l'adultère, etc...

Il conclut d'ailleurs en disant que nous devons être parfait comme notre père est parfait (Mat 5:48).

  • Jacques 2:10 Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.
  • 1 Jean 3:4 Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.
Seul Jésus-Christ pouvait accomplir la Loi[17] en nous rendant juste devant Dieu.

Lui qui n'avait jamais péché s'est offert comme sacrifice de péché afin que nous devenions en lui justice de DIEU.

Jésus dit également qu'il n’était pas venu abolir la loi ou les prophètes[18] de son vivant, mais « pour les accomplir» (Matthieu 5 : 17) par sa vie et surtout PAR SA MORT à la croix du calvaire.

Il est également juste de dire que les Écritures annonçaient une telle mission, et qu’elles étaient axées sur Lui, en tant que LE MESSIE.

Christ-Jésus s’appliquait à démontrer que les écrits juifs parlaient de Lui: LE MESSIE D'ISRAEL!

Il était bien LE MESSIE que l’Ancien Testament avait annoncé et son premier enseignement dans la synagogue est bien celui-ci[19]:

  • Luc 4:18 L'Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu'il m'a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, 19 Pour publier une année de grâce du Seigneur.

Précisions apportées par Yeshoua dans le sermon sur la montagne

  • le meurtre et la haine, basé sur le sixième commandement (Matthieu 5:21-26)
  • l’adultère, le septième commandement (Matthieu 5:27-30)
  • le divorce, d’après Deutéronome 24:1 (Matthieu 5:31-32),
  • jurer, résumant les enseignements de Lévitique 19:12 et de Nombres 30:2 (Matthieu 5:33-37),
  • les droits légaux, tirés d’Exode 21:24-25, de Lévitique 24:20 et de Deutéronome 19:21 (Matthieu 5:38-42)
  • le principe nous exhortant à aimer notre prochain, d’après Lévitique 19:18 (Matthieu 5:43-47).

Jésus est venu démontrer la vérité que ces Ecritures annonçaient d’avance[20].

Il établit une nouvelle vision du culte envers Dieu en dispensant ses propres enseignements, qui vont bien au delà de ceux de l’Ancienne Alliance.

En se référant à la fois à la loi de Moïse et à la tradition des Anciens, Jésus proclama avec autorité, « mais moi je vous dis » (Matthieu 5 : 22, 28, 34, 39, 44). A la fin de Son sermon, Jésus dit à ceux qui l’écoutaient que la personne sage est celle qui « écoute Mes paroles, et les met en pratique » (Matthieu 7:24)[21].

Il explique les principes spirituels et moraux de la Nouvelle Alliance tels qu’ils s’appliquent à la vie des chrétiens.

Jésus-Christ donne une nouvelle compréhension de la loi de Moïse qui doit etre maintenant interprétée au travers de l’enseignement nouveau de Jésus-Christ, dans le Nouveau Testament.

Ces enseignement démontrent clairement que la loi n’est plus d'actualité pour les chrétiens, parcqu'ils vivent maintenant sous la grâce et qu'ils sont conduits par l'Esprit de Vérité(Galates 5:22-25, par exemple).

  • Jean 1:17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.

Matthieu termine son évangile par les mots suivants de Jésus-Christ :

  • Matthieu 28:19-20 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

Prudence avec l'Ancien Testament

Ainsi les chrétiens[22] doivent accepter l’Ancien Testament comme inspirées de Dieu. Ces saintes écritures sont très utiles[23] à condition d'être citées et étudiée avec sagesse.

Le chrétien NE DOIT PLUS JAMAIS SE REPLACER SOUS LA LOI, en plaçant sa foi dans la loi elle-même, car alors que la loi nous a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité nous ont été données par Jésus-Christ[24].
La loi est maintenant abolie en Yeshoua Le Messie d'Israel!

Les chrétiens vivent désormais sous la grâce, et sont conduit par le Saint-Esprit[25]

  • Ils sont libre de ne pas observer une période de temps spécifique (le shabbat),
  • Ils sont libre de ne pas se rendre à une « place sainte » telle qu’un temple pour adorer Dieu,
  • Ils sont libre de ne pas se conformer aux 10 commandements (la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ est beaucoup plus exigente!)
  • Ils sont libre de ne pas se mettre sous l’autorité d’un saint sacerdoce lévitique (Jean 4:21-24),
  • Ils sont libre de ne pas se mettre sous l’autorité d'un pape
  • Ils sont libre de ne pas se mettre sous l’autorité d'un pretre
  • Ils sont libre de ne pas se mettre sous l’autorité d'un pasteur

chretiens et shabat

Jésus a également dit que pas « un seul iota ou un seul trait de lettre » de toutes les Écritures juives ne disparaîtrait pas tant que tout ne serait pas accompli.

Certains croient que par cette déclaration, Jésus affirmait que les chrétiens devaient observer le shabat.

Si c'était ainsi, nous serions forcés de conclure qu'il commandait aux chrétiens d’observer toutes les ordonnances de « la loi et les prophètes » (613 commandements), ils seraient ainsi obligés d’observer toutes les lois civiles, cérémonielles, et sacrificielles, telles que décrites dans la loi de Moïse, pas seulement les 10 commandements.

Il suffit de lire le la lettte aux Romains ou celle aux Hebreux pour comprendre que ce n'est pas du tout le plan de Dieu.

Mon ami, si tu veux te remettre sous la loi, alors tu dois suivre les 613 commandements de la loi, et ne pas faire ta soupe à toi!
Les apôtres ont d'ailleurs violemment défendu la sainte doctrine contre de telle hérésies.

Remarquons que s'il fallait respecter le sabbat, notre maitre et Seigneur Jésus Christ nous a donné dans ce cas un bien mauvais exemple en le violant systématiquement (du moins du point de vue des religieux).

  • Jean 5:18 A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.
  • Marc 1-6 Jésus entra de nouveau dans la synagogue. Il s'y trouvait un homme qui avait la main sèche. 2 Ils observaient Jésus, pour voir s'il le guérirait le jour du sabbat: c'était afin de pouvoir l'accuser. 3 Et Jésus dit à l'homme qui avait la main sèche: Lève-toi, là au milieu. 4 Puis il leur dit: Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer? Mais ils gardèrent le silence. 5 Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l'endurcissement de leur coeur, il dit à l'homme: Etends ta main. Il l'étendit, et sa main fut guérie. 6 Les pharisiens sortirent, et aussitôt ils se consultèrent avec les hérodiens sur les moyens de le faire périr.

Ainsi, le sabbat en tant que loi a rempli son rôle dans la première alliance

Mais aux jours de sa chaire, Jésus, fils de l'homme[26], est devenu le maitre du sabbat.

Et maintenant, sous la grâce, aux jours de sa résurrection, nous avons beaucoup plus que La Loi, nous avons l'Esprit de Jésus-Christ, celui que le Fils a envoyé du père, qui nous rappelle toutes choses le concernant, qui nous ramène sans cesse à Jésus-Christ, qui nous enseigne, et nous fait grandir chaque jour vers la parfaite stature de Christ.

Venant du prince de la paix, il nous donne sa paix, celle que le monde ne connait pas, il devient notre paix. Jésus-Christ nous donne une nouvelle vie, par son SAINT-ESPRIT. 
  • Esaïe 9:6 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l'appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.
  • Galates 5:22-24 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. 24 Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

Presque toutes les évangiles annonce ce pouvoir de JESUS, notre sauveur, le fils de l'homme, sur sabbat!

  • Luc 6:5 Et il leur dit: Le Fils de l'homme est maître même du sabbat.
  • Marc 2:27-28 Puis il leur dit: Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat, 28 de sorte que le Fils de l'homme est maître même du sabbat.
  • Luc 6:5 Et il leur dit: Le Fils de l'homme est maître même du sabbat.

la paix en CHRIST

Le juif c'est l'homme qui a reçu la circoncision de CHRIST[27], celle du cœur, selon l'esprit et non la lettre[28].

  • Jean 14:27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point.
  • Jean 16:33 Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde.
  • Matthieu 11:28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
  • Romains 5:1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,
  • Romains 14:17 Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.
  • Romains 16:20 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!
  • Romains 10:15 Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!

Toutes la loi est abolie

La loi ne sert plus de rien parce que nous sommes mort au péché!

  • Romains 8:1-2 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. 2 En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.*

Pour nous il n'y a plus de jugement au sens de chatiment!...

  • Ésaïe 53:5. Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.*

c'est la parole de Dieu qui maintenant nous juge, celle de Jésus. Le ciel et la terre passeront mais les paroles mêmes de Jésus demeureront à tout jamais. Ce sont ses paroles qui jugeront l'homme lors du jugement dernier.

  • Matthieu 24 : 35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.
Cette déclaration de Jésus est à mettre en relation avec son discours sur la montagne quand il parle de la loi
Ainsi, toutes La Loi est abolie, la lettre tue mais l'esprit vivifie[29].

Pour affirmer encore cela, il suffit de relire les épitres de Paul aux Colossiens, Galates, aux Hébreux.

L'épitre au Hébreux affirme avec force que le système sacrificiel en entier, l’adoration dans le temple et le sacerdoce lévitique ont été abolis. 

Cependant, ces livres expliquent que les lois de l’Ancienne Alliance ont déjà rempli leurs rôles. Elles sont maintenant accomplies en Yeshoua Le Messie, notre sauveur.

  • Heb 7:11-22 Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, -car c'est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, -qu'était-il encore besoin qu'il parût un autre sacrificateur selon l'ordre de Melchisédek, et non selon l'ordre d'Aaron? 12 Car, le sacerdoce étant changé, nécessairement aussi il y a un changement de loi. 13 En effet, celui de qui ces choses sont dites appartient à une autre tribu, dont aucun membre n'a fait le service de l'autel; 14 car il est notoire que notre Seigneur est sorti de Juda, tribu dont Moïse n'a rien dit pour ce qui concerne le sacerdoce. 15 Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur à la ressemblance de Melchisédek, 16 institué, non d'après la loi d'une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d'une vie impérissable; 17 car ce témoignage lui est rendu: Tu es sacrificateur pour toujours Selon l'ordre de Melchisédek[30]. 18 Il y a ainsi abolition d'une ordonnance antérieure, à cause de son impuissance et de son inutilité, - 19 car la loi n'a rien amené à la perfection, -et introduction d'une meilleure espérance, par laquelle nous nous approchons de Dieu. 20 Et, comme cela n'a pas eu lieu sans serment, 21 car, tandis que les Lévites sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l'est devenu avec serment par celui qui lui a dit: Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas: Tu es sacrificateur pour toujours, Selon l'ordre de Melchisédek. - 22 Jésus est par cela même le garant d'une alliance plus excellente.

Notes et références

  1. CF Annexes – YESHOUA HAMASHIARR aboli la loi
  2. Mat 5:17-18, Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.
  3. Notons que les hommes ont très vite repris le pouvoir en instituant de nouveau un ordre de sacrificateurs, de pretres, un clergé, un monde de spécialistes du salut...
  4. Parmi ces Chrétiens remettant au gout du jour la cette vieille doctrine judéisante de la foi, se trouvent certains frères issus de la communauté des Juifs Messianiques
  5. Ce grand mystère, c'est l'Eglise, l'Eglise Catholique, c'est a dire Universelle, Apostolique, c'est à dire fondée sur l'enseignement des Apotres, mais ni Romaine, ni Copte, Russe ou autre chose de terrestre. C'est l'Eglise Catholique Apostilique de Jésus-Christ et afin de ne pas confondre avec l'Eglise Cathique Romaine, nous l'appelleront Eglise de Jésus-Christ.
  6. un Juif Messianique est littéralement un Chrétien juif, donc necessairement un Chrétien Israelien. En effet, on ne parle pas de Français Messianiques ou de Chinois Messianiques, on parles de Chrétiens membres de l'Eglise Universelle de Jésus-Christ, et membre physiquement de l'Eglise locale de Chine à Bejing par exemple, ou de l'Eglise locale de France à Lille, ou membre de l'Eglise locale d'Israel de Jérusalem.Dans ce dernier cas, nos frères d'Israel tiennent à se démarqués des Chrétiens historiques, NOTSRIM, (de la secte de celui qui vien tde Nazareth)de l'institution catholique romaine, qui ont abondament persécuté les juifs. Ils se présentent comme les MESHIRIM, traduction de messianiques
  7. les non juifs, les 'GOYE', ceux des nations
  8. les non juifs, les payens
  9. etre le peuple de Dieu
  10. Non pas la totalité de manière absolue, mais la totalité de ceux qui devaient hériter du salut, et que Dieu connaissait d’avance
  11. Certains frères, Chrétiens Israeliens, Juifs Messianiques, doivent prendre garde de ne pas se remettre sous ce voile. Cette attitude, extremement périeuse a été vivement combatue par l'apotre Paul (lire Hébreux, Galates, Romains, par exemple)
  12. Bien sur un Chrétien Israelien, un Juif Messianique, qui pratique une circoncition culturelle n'est pas forcément en état de désobéissance de Christ
  13. puisqu'il a fait abondé le péché, la loi a démontré à l'homme combien il était pécheur et avait alors besoins de sacrifices pour réparer la communion brisée avec Dieu
  14. Christ avec un peu de Loi, de circoncision, de rythes alimentaires, d'obligations ou d'interdits
  15. Il est justifié, rendu juste et sans péché grace au sacrifice de Christ. Il revet Christ, aux yeux de la justice parfaite de Dieu, il est sans péchés parceque, vu au travers de Christ
  16. C'est le cas de Jean-Baptiste
  17. Le but de la loi est bien de garder ou rétablir la communion entre Dieu et l'homme, Dieu n'a t il pas dit à Israel, tu seras mon peuple et je serai ton Dieu!
  18. La « loi et les prophètes » était une expression habituellement utilisée par les Juifs au temps de Jésus-Christ pour désigner tous les livres de l’Ancien Testament (Matthieu 7:12, 22:40 ; Actes 24:14, 28::23 ; Romains 3:21). L'Ancien Testament comprend les Saintes Écritures ou les écrits sacrés de la foi juive. Par Ses propos, Jésus considère l’Ancien Testament comme un tout littéraire inspiré de Dieu.
  19. Es 61:1-3 L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, Car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance; 2 Pour publier une année de grâce de l'Eternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés; 3 Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Eternel, pour servir à sa gloire.
  20. Jean 1:17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
  21. L’évangile de Matthieu fut écrit pour prouver, à partir des écrits juifs, que Jésus était vraiment le Messie. Matthieu affirme souvent que Jésus agissait « pour accomplir » ce qui avait été annoncé par tel ou tel prophète (Matthieu 1 : 22 ; 2 : 5, 15, 17, 23 ; 4 : 14 ; 8 : 17 ; etc.). Dans l'évangile de Matthieu, chaque fois qu’une référence à l’Ancien Testament est faite, elle est faite comme ayant été accomplie en Jésus-Christ.
  22. puisque YESHOUA lui même l'a fait
  23. 2 Timothée 3:15-16 enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli à toute bonne œuvre. »
  24. Jean 1 : 17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
  25. A condition qu'ils veuillent etre rempli par lui, et donc soumis et dirigés par lui...
  26. Aux jours de sa chaire, en temps que fils de l'homme LE MESSIE est le maitre du sabbat. En tant que tel, il le violera souvent aux regards des légalistes (les pharisiens). Aux jours de sa résurrection, LE MESSIE DEVIENDRA NOTRE SABBAT, notre paix
  27. Colossiens 2:11 Et c'est en lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:
  28. Ro 2:28-29 Le Juif, ce n'est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n'est pas celle qui est visible dans la chair. 29 Mais le Juif, c'est celui qui l'est intérieurement; et la circoncision, c'est celle du coeur, selon l'esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.
  29. 2 Corinthiens 3:6 Il nous a aussi rendus capables d'être ministres d'une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l'esprit; car la lettre tue, mais l'esprit vivifie.
  30. Psaumes 110:4 L'Eternel l'a juré, et il ne s'en repentira point: Tu es sacrificateur pour toujours, A la manière de Melchisédek.

Bibliographie

Autour du texte

Commentaires

= Voir aussi =