Lexique.FL1

De theopedia.fr
Aller à : navigation, rechercher


Apocryphes

Livres Apocryphes, aussi appelés Livres deutérocanoniques, sont les livres de l'ancien testament qui n'ont pas été retenu dans la liste des textes inspirés, par les juifs de Jérusalem dans l’établissement du canon de la Bible Hebraique, c'est a dire l'Ancien Testament.

  • Apocryphe (du grec ἀπόκρυφος / apókryphos signifie « caché ». Ce terme est employé par le monde protestant
  • deutérocanonique sognifie admis secondairement dans le canon par opposition à « protocanonique » qui s'applique à des livres qui n'ont jamais été contestés, sans qu'il y ait de différence du point de vue de la valeur canonique. Ce sont des notions propres au catholicisme qui concernent aussi bien des livres de l'Ancien Testament que du Nouveau Testament.


Apologetique

Le terme vient du grec ancien apologia (ἀπολογία), qui signifie « justification, défense (contre une attaque) »

En ce qui nous concerne, l'apologétique consiste à défendre de façon systématique[1] la doctrine fondamentale[2] face à une hérésie.


Canon

Le canon désigne la liste des textes considérés comme inspirés qui constituent la Bible

On distingue l'établissement ou la construction des canons de la Bible hébraïque (Tanakh), celui de la Septante et des versions en grec, celui de la Peshitta et des versions en araméen, celui du Nouveau Testament, puis les canons des Églises.


Catholique

Comme adjectif signifie universel.

L'Eglise de Jésus-Christ est catholique et locale, elle n'est pas uniquement romaine. L'Eglise Catholique Romaine appelée aussi Catholicisme est une idéologie politico-religieuse issue du Christianisme, instituée par l'Empire Romain en 365 Apres Jésus-Christ par l'empereur Constantin.

Comme substantif, désigne l'Homme ou la Femme membre du catholicisme

Catholicisme

Le Catholicisme est une idéologie politico-religieuse issue du Christianisme et instituée par l'empereur romain Constantin à l'entour des années 360 après Jésus-Christ. L'institution se déclare hériter sa légitimité de l’apôtre Pierre, et déclare implicitement que tous ceux qui se sont séparés d'elle au cours de l'histoire sont hérétiques (dans l'ordre des excommunications, montanisme, orthodoxes, protestantisme, etc...)

Deutérocanoniques

Voir Apocryphes

Erreurs

En ce qui nous concerne, il s'agira ici de lister sous ce voccable:

Erreurs = les doctrines, les interprétations de versets, les traditions, qui, à notre avis, sont erronées, mais sans trop de conséquences néfastes"".

Ce ne sont pas des hérésies, dans le sens, qu'elle ne remettent pas en cause le fondement de la révélation Chrétienne, c'est à dire Jésus-Christ[3], son identité et sa mission salvatrice.

Ce ne sont pas des manipulations, puisqu'à priori, personne n'en tire vraiement aucun gain à part le diable, bien sur, qui y trouve là un sujet de division!


Excommunication

L'excommunication (du latin ecclésiastique ex-communicare, « mettre hors de la communauté ») est, chez les catholiques, les orthodoxes, une exclusion de la communauté chrétienne.


Heresies

Une hérésie (du grec αἵρεσις / haíresis, choix, préférence pour une doctrine) désigne une doctrine erronée.

En ce qui nous concerne, il s'agira ici de lister sous ce voccable:

hérésies = les doctrines qui sont GRAVEMENT erronnées!
Ce sont des hérésies, dans le sens, qu'elle remettent en cause le fondement de la révélation Chrétienne, c'est à dire Jésus-Christ[4], son identité et sa mission salvatrice.

Avec cette définition, toute hérésie doit etre combattue[5] avec la plus grande fermeté[6]


Homosexualite

L'hommosexualité est un péché, c'est à dire un acte de rebellion, de désobéissance envers Dieu.

Dieu hait l'hommosexualité, et la condamne vivement et clairement chaque fois que le sujet est cité dans la Bible!


Homosexuel

L'homosexuel est l'homme ou la femme qui pratique l’homosexualité.


Idéologie

Ensemble plus ou moins cohérent des idées, des croyances et des doctrines philosophiques, religieuses, politiques, économiques, sociales, propre à une époque, une société, une classe et qui oriente l'action.


Injuste

L'injuste, est un etre humain qui n'est pas encore réconcilié avec son créateur: Dieu.

Dieu a créé Adam à son image.

  • Il lui a donné sa femme Eve.
  • Il a créé l'homme et la femme, et leur a donné la domination sur toute la terre.
  • Ils étaient comme des dieux, dans une santé parfaite, Esprit, Ame et corps.

Mais cette humanité naissance ne mesurait sans doute pas le privilège qui était le sien:

  • la bienheureuse communion avec Dieu,
  • la pléinitude se sa présence.

Ainsi, peut-etre par légèreté, ou par mépris de l'amour de Dieu, l'homme et la femme, ont préféré écouter les mensonges du diable.

  • Ils ont mis leur confiance en lui plutot qu'en Dieu.
  • Il n'ont pas eu foi en Dieu!

Mais Dieu, dans sa miséricorde[7], a prévu le rachat de cette transgression, par la postérité de la femme. Un Fils naitra et il écrasera la tete du serpent[8].

Cette premiere désobéissance, ce péché a privé l'homme et la femme de leur communion avec Dieu.

  • Il ont été chassé de sa présence,
  • Le péché a fait rentrer la mort dans le monde[9]. D'Adam jusqu'à Abraham le péché a régné et la conséquence en a été la mort. Mais Dieu a donné à Abraham la promesse d'une postérité qui aménerait à la justice[10]. Cette postérité c'est Christ[11].

A partir de Moise, à cause des transgressions, et afin de révéler la gravité du péché, la loi a été donné à une nation que Dieu a mis à part, Israel.

  • Cette loi et ses 613 commandements est sainte et parfaite, pour Dieu.
  • Par contre, elle a été pour l'homme une malédiction[12], puisqu'elle a révélé le péché, et par la même la condamnation[13]. Les oeuvres de la loi ne pouvaient pas amener à la justice, premierement, parce qu'il est écrit que le juste vivra par la foi et non pas par la loi, deuxiement, parcequ'il est impossible de suivre toute la loi à cause de notre nature de péché. Notre nature qui est une usine à peché, dès notre naissance, laisse la loi sans force, elle n'a pas le pouvoir de nous amener a la justice. Mais Dieu ne le savait-il pas ? Il le savait bien sur, et la loi a été un pédagogue, un enseignent, nous instruisant, d'une part sur notre nous, notre usine péché, et le péché, d'autre part, sur Dieu, sa saintété et sa justice. La Loi a fait abonder le péché, l'homme a put prendre la mesure de sa misère en face de la grandeur de Dieu. Mais là ou le péché a abondé, la Grace a surabondé. La révélation du Christ, a été aussi la révélation du chemin qui mène a la réconciliatin avec Dieu, le chemin qui nous mène à l'adoption par Dieu. Seul Dieu lui-meme pouvait etre sans péché.

L'injuste qui accepte le sacrifice du souverain sacrificateur selon l'ordre de MelkiTsedek, Jésus-Christ est alors déclaré juste par Dieu. La transgression de l'injuste étant payée par le sacrificateur, qui a offert en réparation de cette transgression, sa vie, son sang ; vie pour vie, mort pour mort. Christ est mort pour que l'injuste ait la vie. La vielle nature de l'injuste est morte, crucifiée avec Christ, et a donné naissance à la nouvelle nature en Christ.

Aujourd'hui, l'injuste est le non-Chrétien!


Juste

Le juste est un injuste devenu juste.

Le juste est l'homme que Dieu a déclaré comme juste.

  • C'est-à-dire qu'il n'est pas condamné par Dieu.
  • Il échappe alors à la juste colère de Dieu qui s'abat sur tous ceux qui refusent sa souveraineté.

Or l'homme a été créé par Dieu pour Dieu. Si on achète un téléphone qui ne fonctionne pas, il est juste de s'en débarrasser et d'en aquérir un aure.

Si l'homme n'accepte pas sa destinée, qui est d'adorer Dieu en Esprit et en vérité, il est justement condamné.

Cette condamnation serait injuste, si Dieu n'avait pas donné à l'homme d'échapper à sa propre folie.

  • Le chemin que Dieu a choisi pour sauver l'homme est une personne,
  • c'est Dieu lui meme,
  • Jésus-Christ la Parole créatrice de Dieu, qui nous fait échapper à cette juste condamnation.
Les justes héritent de la vie, la vie éternelle.


Manipulations

En ce qui nous concerne, il s'agira ici de lister sous ce vocable:

Manipulations = les doctrines, les interprétations de versets, les traditions, qui, à notre avis, sont erronées, et qui mettent un joug[14] sur les Chrétiens pour mieux les contrôler.

Ce ne sont pas des hérésies, dans le sens, qu'elle ne remettent pas en cause le fondement de la révélation Chrétienne, c'est à dire Jésus-Christ[15], son identité et sa mission salvatrice.

Ces manipulations permettent dans la plupart des cas d'assurer le contrôle, le pourvoir ou une fausse légitimité à ceux ou celles qui en usent!


Orthodoxe

Signifie droit, véritable

L'Eglise de Jésus-Christ est catholique et orthodoxe. Elle n'est pas Catholique romaine ni orthodoxe grecque ou russe, ces deux institutions étant comme le catholicisme des idéologies politico-religieuses, instituées après l'an 1000 après Jésus-Christ après une division politique au sein du catholicisme.

L'Eglise Orthodoxe est aussi une idéologie politico-religieuse issue du Christianisme et instituée après la séparation politique du catholicisme.


Politico-religieuse

association de la religion et du pouvoir politique

Le Catholicisme a complétement réglé pendant des siècles la vie des européens des nations catholiques. Le Protestantisme a fait de mème dans les nations européennes et américaines protestantes. L'islam règle (la CHARIA) encore aujourd’hui complètement la vie de nombreuses nations arabes et autres nations islamiques.

Protestant

RELIGION - I.− Subst. Adepte d'une des confessions qui se sont séparées de l'Église catholique romaine au XVIe siecle ou de celles qui se sont constituées ensuite rejetant également l'autorité du Pape.

  • Protestants
  • Calvinistes
  • Luthériens
  • Anglicans
  • Baptistes
  • Methodistes

... parce qu'ils ont au cœur la haine des juifs et des protestants (...), nos catholiques patriotes veulent absolument reprendre contre les Français (...) la suite des meurtres religieux de Montluc. Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 317.

En tant que substantif désigne aussi un Homme ou une femme membre du protestantisme

Protestantisme

Le Protestantisme est comme le Catholicisme qu'il a combattu pour son intégrisme politique, une idéologie politico-religieuse, instituée peu de temps après la réforme, lorsque certains se sont servis du Christianisme pour en faire une idéologie religieuse et s'en servir pour asseoir une autorité politique.


Protester

Étymol. et Hist. « s'engager solennellement à », « récuser d'avance », « attester quelque chose avec énergie, insistance » protester d'un nocence (Corneille, Suite du menteur, I, IV, 319 ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. IV, p. 306)

Empreinté au latin d'époque impériale protestari « déclarer hautement, protester, affirmer; attester, témoigner » comp. de pro- « devant, en avant » et de testari « témoigner, attester », dér. de testis « témoin ».


Réforme

La réforme protestante, également appelée « la Réforme », amorcée au XVIe siècle, est une volonté d'un retour aux sources du christianisme.

Les réformateurs profitent de l'essor de l'imprimerie pour faire circuler la Bible en langues communes (notamment l'allemand après la première traduction réalisée par Martin Luther), et montrent qu'elle ne fait mention ni des saints, ni du culte de la Vierge, ni du Purgatoire.

La référence à la Bible comme norme est néanmoins une des principales motivations des réformateurs. Ce principe, Sola scriptura, les guidera.


Retrograde

Le juste est un injuste devenu juste.

Le rétrograde ou apostat est un juste redevenu injuste.
  • Ce sont les hommes et les femmes qui ont été chrétiens puis se sont détournes de Dieu.
  • Ils ont connus la grace et les puissantes manifestations du Saint-Esprit, mais ont abandonnés leur salut !
Psaumes 2:12.
Baisez le fils, de peur qu'il ne s'irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie,
Car sa colère est prompte à s'enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !


Notes et références

  1. La source des cette contre-attaque est uniquement et entièrement fondée sur la Bible
  2. Révélation Chrétienne, c'est à dire Jésus-Christ, le Fils de Dieu, engendré par le père, de toute éternité, sa Parole créatrice. Le Verbe qui s'est dépouillé de sa gloire, et s'est faite chaire. Complètement Homme, il a marché parmi les hommes pour les réconcilier avec Dieu, les sauver de la colère de Dieu en prenant à leur place, la juste condamnation qui leur était réservée
  3. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, engendré par le père, de toute éternité, sa Parole créatrice. Le Verbe s'est dépouillé de sa gloire, et s'est faite chaire. Completement Homme, il a marché parmi eux pour les réconcilier avec Dieu, en prenant à leur place, la juste condamnation qui leur était réservée
  4. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, engendré par le père, de toute éternité, sa Parole créatrice. Le Verbe s'est dépouillé de sa gloire, et s'est faite chaire. Completement Homme, il a marché parmi eux pour les réconcilier avec Dieu, en prenant à leur place, la juste condamnation qui leur était réservée
  5. Il ne s'agit pas de passer au buché, quelqu'un, NON, mais combattre les démons à l'oeuvre dans la proclamation de ce messonge
  6. 'Galates 1:6-12 Je m'étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Evangile 7 Non pas qu'il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Evangile de Christ. 8 Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Evangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! 9 Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème! 10 Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. 11 Je vous déclare, frères, que l'Evangile qui a été annoncé par moi n'est pas de l'homme; 12 car je ne l'ai ni reçu ni appris d'un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ.
  7. Miséricorde : Dieu ne nous traite pas comme nous le mériterions. Il ne nous punis par à hauteur de nos transgression. Il exerce envers nous sa miséricorde.
  8. Genèse 3:15. Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.
  9. Romains 6:23. Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.
  10. Galates 3:7-8 reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. 8 Aussi l'Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham: Toutes les nations seront bénies en toi!
  11. Galates 3:16. Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n'est pas dit: et aux postérités, comme s'il s'agissait de plusieurs, mais en tant qu'il s'agit d'une seule: et à ta postérité, c'est-à-dire, à Christ.
  12. Deutéronome 27:26. Maudit soit celui qui n'accomplit point les paroles de cette loi, et qui ne les met point en pratique! -Et tout le peuple dira: Amen!
  13. Galates 3:10-11 Car tous ceux qui s'attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n'observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. 11 Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu'il est dit: Le juste vivra par la foi.
  14. Ce joug permet bien sur de les contrôler, et d'assurer à celui qui l'impose le contrôle et le pourvoir sur l'assemblée des Chrétiens
  15. Jésus-Christ, le Fils de Dieu, engendré par le père, de toute éternité, sa Parole créatrice. Le Verbe s'est dépouillé de sa gloire, et s'est faite chaire. Complètement Homme, il a marché parmi eux pour les réconcilier avec Dieu, en prenant à leur place, la juste condamnation qui leur était réservée


Bibliographie

Autour du texte

Commentaires

Liens externes